Secteur pharmaceutique : Le FGIS contribue à l’amélioration de l’accès au médicament au Gabon

0
368

Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) vient de doter l’Office pharmaceutique national (OPN) d’une enveloppe de 3,5 milliards de FCFA. C’est ce qui ressort du premier conseil administratif de l’OPN en qualité de société étatique. Ledit conseil s’est tenu à Libreville vendredi dernier.

Le don du FGIS à l’OPN servira à moderniser et faciliter l’accès des populations aux médicaments. « Le FGIS veut remettre l’OPN à l’équilibre afin qu’il puisse à nouveau jouer son rôle de centrale d’achats publique fiable, transparente et pérenne. », indique l’administrateur-directeur général du FGIS. Akim Mohamed Daouda a profité de l’occasion pour réaffirmer l’engagement de l’institution qu’il dirige à accompagner l’OPN dans sa mission.

La mission de l’OPN est d’approvisionner l’ensemble des structures sanitaires publiques du Gabon en produits pharmaceutiques. L’institution a eu beaucoup de mal à remplir cette tâche au cours des dernières années.

L’État gabonais avait alors adopté une loi portant transformation de l’OPN en une société d’État (SE). Il a donc été placé sous la responsabilité du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS). Avant cette réforme, l’Office pharmaceutique national avait un statut d’établissement public à caractère industriel et commercial (Epic).

L’ambition du gouvernement est de réduire de 30 % le coût du médicament au Gabon. L’usine de fabrication de Nkok jouera un important rôle dans la concrétisation de cet objectif. La Santé Pharmaceutique SA a récemment livré un premier lot de médicaments made in Gabon au pays.

Leave a reply