Sécurité alimentaire : l’Agasa poursuit la société NET Gabon en justice

0
180

L’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) a récemment engagé une poursuite judiciaire contre l’entreprise NET Gabon. L’annonce a été faite via un communiqué de l’Agasa, mardi dernier. La société NET Gabon est accusée d’effectuer « des inspections et des contrôles sanitaires, en violation des textes législatifs et réglementaires en vigueur ».

La procédure initiée auprès du procureur de la République vise à « faire cesser les agissements de cet établissement et mettre fin aux abus constatés sur le terrain », apprend-on. La société NET est Gabon est spécialisée dans l’hygiène publique, l’assainissement, la dératisation et la désinfection. Les actes administratifs autorisant l’entreprise à exercer ces activités lui ont été retirés depuis un moment. Pourtant, elle continue de faire des contrôles répressifs, d’usurper des titres et de percevoir des fonds de façon malhonnête.

L’usurpation de titre ou de fonction est un crime puni par la loi gabonaise. Le Code pénal prévoit une peine d’emprisonnement de 3 ans au plus et une amende de deux millions de FCFA pour ce genre de cas. Dans son communiqué du mardi dernier, l’Agasa a invité les opérateurs économiques et usagers à redoubler de vigilance. 

Les agents de l’Agence nationale peuvent être reconnus grâce à plusieurs indicateurs. Il s’agit d’une carte professionnelle, une carte d’assermentation, un ordre de mission, un gilet ou blouse et un véhicule, portant tous le logo de l’Agasa. Depuis la déclaration de l’Agasa, NET Gabon ne s’est pas encore prononcé sur l’affaire. 

Leave a reply