Sécurité alimentaire : L’Agasa scelle deux chambres froides à Libreville

0
242

L’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) a effectué une opération d’inspection au quartier Charbonnages mardi dernier. Deux chambres froides ont été obligées de fermer leurs portes pour non-respect des températures. Ces établissements commercialisaient des produits avariés. Tous les « produits alimentaires impropres à la consommation » ont également été saisis, a indiqué l’Agence.

Cette opération a été initiée grâce à la collaboration des populations. Plusieurs consommateurs du quartier Charbonnages ont signalé une anomalie par rapport aux produits qui leur sont vendus. C’est suite à cette alerte sanitaire qu’une équipe de l’Agasa a été déployée sur le terrain. « Une équipe technique de l’Agasa conduite par Davy Franck Ngouessi a procédé à des inspections au sein de plusieurs établissements alimentaires dudit quartier », explique l’Agence.

Lors de l’inspection, les experts ont relevé des dysfonctionnements dans certains établissements. Il s’agit entre autres d’insalubrité des dépôts, rupture de chaîne du froid, altération de la qualité des produits et denrées alimentaires. Selon l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire, ces anomalies sont extrêmement dangereuses pour la santé des consommateurs. Consommer des aliments avariés provoque couramment des intoxications collectives. Intoxications qui peuvent être mortelles.

L’institution remercie les consommateurs pour leur sens de la responsabilité. Elle les encourage à continuer à dénoncer les opérateurs économiques qui ne respectent pas les procédures légales. La vie des Gabonais en dépend.

Leave a reply