Sécurité : La Police Judiciaire a réussi à arrêter le meurtrier de l’élève du LPIG

0
161

Dans la nuit du 16 mars 2021, les éléments de la Police Judiciaire ont procédé à l’arrestation de l’assassin présumé de David Warren Mouloungui. Elève en classe de terminale D au lycée Paul Indjendjet-Gondjout (LPIG), le défunt avait été tué lors d’une agression à l’arme blanche dans la journée du mardi 16 mars dernier.

Interrogé par la PJ, le présumé meurtrier a reconnu les faits. « Au lycée d’Etat où je suis allé avec mes amis, nous avons croisé le chemin de deux élèves à qui nous avons exigé de nous remettre leurs téléphones portables. Ils ont résisté. Alors j’ai pris le couteau et je l’ai enfoncé à l’un d’entre eux au dos », a-t-il déclaré sans remords.

Indignés par la mort tragique de ce jeune élève et par la montée de la violence dans les écoles, 15 anciens proviseurs et directeurs d’établissement se sont regroupés au sein d’une association dénommée ‘’Rencontre des Anciens Chefs d’Etablissement’’ (RACE). Dans un communiqué, les membres de l’association ont indiqué être « très affectés par le climat qui règne actuellement dans les établissements scolaires, caractérisé par le relâchement des mœurs, les actes de violence gratuite dont certains avec armes blanches et l’introduction d’armes à feu et de drogue dans les enceintes scolaires ».

RACE exhorte entre autres, les autorités de tutelle à s’impliquer davantage dans la préservation de la quiétude et la sécurité dans les lieux d’apprentissage ; et invite les « responsables des transports à organiser un véritable service de transport scolaire ».

« Nous sommes disposés à rompre le silence qui entoure cette violence et à apporter notre concours pour trouver des solutions volontaristes impliquant toute la communauté scolaire », peut-on lire dans le communiqué.

Leave a reply