Sécurité : vers la création d’un organe de lutte contre la criminalité au Gabon

0
288

Le gouvernement gabonais envisage de créer un organe de lutte contre la criminalité. La décision a été prise lors du Conseil des ministres d’hier. Cette future institution étatique sera intitulée « Comité de coordination des politiques nationales de lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive ». Comme l’indique son nom, l’organe sera chargé d’éradiquer les fléaux tels que le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive.

D’après les autorités gouvernementales, la création de cet organe présente plusieurs avantages. Elle permettra au Gabon de s’adapter à la réglementation de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Cemac) ainsi qu’aux normes internationales relatives à la lutte contre ces trois phénomènes. C’est ce que recommande le Groupe d’Action financière (GAFI).

Depuis quelques années, le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive se sont amplifiés au Gabon. Il en est de même pour plusieurs autres pays d’Afrique centrale. Ces crimes sont commis aussi bien sur les hommes que sur l’environnement. L’ambition du gouvernement gabonais est d’améliorer les conditions de vie des populations et d’assurer leur sécurité.

Leave a reply