Sécurité : Vers la création d’une cellule d’analyse criminelle au Gabon

0
311

En collaboration avec de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), l’État gabonais envisage de créer une cellule d’analyse criminelle. C’est dans cette optique qu’une formation d’analystes criminels a été récemment organisée à Libreville. L’annonce a été faite par la préfecture de police de la capitale.

Organisée par l’Oipc-Interpol, ladite formation vise à moderniser les unités et services de Police. Elle permet de renforcer les capacités opérationnelles des officiers de police judiciaire en matière d’investigation. Elle « intervient en prélude de l’ouverture prochaine de la salle d’analyse criminelle », apprend-on. La future cellule sera basée à Libreville et contribuera énormément au maintien de la sécurité au Gabon.

L’initiative de la création de cette cellule criminelle est en cours d’examen depuis 2019. Du 14 au 15 novembre 2019, l’Interpol avait organisé deux rencontres des chefs de police de l’Afrique centrale. Les participants s’étaient entretenus sur les questions sécuritaires qui persistent dans la sous-région. L’objectif était de renforcer la collaboration entre l’Interpol et les bureaux de police.

L’Organisation internationale de police criminelle (Interpol) regroupe 194 pays membres. Grâce à elle, les forces de police de ces pays travaillent ensemble pour éradiquer la criminalité internationale.

Leave a reply