SEEG : 11 milliards de FCFA investis en eau et en électricité

0
228

La Société d’Énergie et d’Eau du Gabon a réalisé 71% des travaux de son plan d’urgence. En cours depuis le deuxième semestre de 2020, ce projet vise à améliorer la production en eau et en électricité au Gabon. Il prend en compte les provinces de l’Estuaire et du Haut-Ogooué. Le coût total des investissements réalisés par la SEEG  s’élève à 11 milliards de FCFA.

Les travaux dans l’Estuaire se font à deux niveaux. Le premier consiste aux raccordements en eau et en électricité du complexe résidentiel Les Parasoliers dans la commune Akanda. Le second est relatif au renforcement, à l’extension et à la sécurisation du réseau d’électricité de Mindoubé 1 à Libreville. Du côté du Haut-Ogooué, des suppresseurs seront installés pour alimenter l’eau potable, et les compteurs électriques seront rapprochés des habitations.

D’après le directeur de la SEEG, Alain Patrick Koum, « Des résultats satisfaisants sont déjà observés dans certaines localités où les travaux réalisés ont fortement amélioré la qualité et la continuité de service auprès de nos abonnés ». Dans les prochaines semaines, le gouvernement gabonais lancera un grand chantier d’adduction en eau potable et de raccordement en électricité dans le pays. Ce projet sera exécuté par le biais  du Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville (PIAEPAL).

Leave a reply