Selon Reuters, le Gabon est le dernier paradis terrestre pour les éléphants de forêt d’Afrique

0
97
éléphants

D’après l’agence de presse Reuters, le Gabon est le dernier paradis terrestre pour les éléphants de forêts d’Afrique. C’est ce qu’indique un article paru cette semaine. « Avec plus de 10 % de son territoire protégé par des parcs nationaux, le Gabon est devenu le principal bastion d’Afrique centrale pour les éléphants de forêt, une espèce gravement menacée », apprend-on.

Le pays est reconnu comme l’un des pays les plus engagés dans la préservation de l’environnement au monde. Il abrite entre 60 et 70% des éléphants de forêts d’Afrique, soit 95000 éléphants. Cette espèce est menacée de disparition selon une étude publiée dans Global Ecology and Conservations. « Gérer ces troupeaux tout en promouvant le développement rural au Gabon est d’une ‘importance critique pour la persistance de l’espèce », indique l’étude.

Les autorités gabonaises mettent tout en œuvre pour atteindre cet équilibre. De nouvelles mesures dans ce cadre. Un budget de 4,5 millions de dollars a été prévu pour indemniser les agriculteurs pour les cultures saccagées. L’organisation caritative Space for Giants (SfG) a également été autorisée par l’État gabonais pour tester des clôtures électriques repoussant les éléphants autour des champs. « Les 57 clôtures monobrin installées jusqu’à présent ont repoussé toutes les interactions avec les éléphants, a déclaré SfG en juin. Elle prévoit d’en installer 500 d’ici la fin de l’année si elle peut obtenir les fonds nécessaires […] « , indique l’article.

Leave a reply