Session criminelle 2021 : Il est libéré après 4 ans passés en prison pour viol sur mineure

0
295

Brayanne Toutougou, un jeune gabonais de 22 ans est désormais libre de ses mouvements. Le quotidien L’Union indique qu’à l’issu de son procès tenu le 14 avril 2021, ce dernier a été reconnu coupable de viol sur mineure de moins de 14 ans et a écopé de 4 ans de réclusion criminelle dont 1 avec sursis.

Les faits qui lui sont reprochés se sont déroulés en 2018. Informé que sa fille est convoitée par le jeune homme de 19 ans, Alain Gaston Maissa entre dans une colère noire. Il inflige des coups aux deux amants et va déposer sa fille dans le domicile de Brayanne Toutougou en prétextant qu’il en est désormais responsable. Les deux adolescents ont alors profité de cette nuit passée ensemble pour passer à l’acte.

Cette fois-ci, le père de la jeune fille porte plainte pour viol sur mineure.

Lors du procès, le ministère public estime qu’Alain Gaston Maissa s’est comporté en de l’accusé. « Le fait d’avoir remis votre enfant entre les mains de son bourreau fait de vous son complice. » a-t-il avancé.

La défense a plaidé coupable et sollicité la clémence de la cour ainsi que la considération des circonstances atténuantes. Le ministère public a requis la culpabilité du mis en cause conformément aux articles 256 et 259 du Code Pénal.

Brayanne Toutougou a finalement été reconnu coupable par la Cour qui a statué sur une peine de 4 ans de prison avec un an de sursis. Une peine couverte par la période déjà passée par l’accusé en prison, ce qui lui permet de recouvrer la liberté.

Leave a reply