SETRAG : vers la modernisation de la voie ferrée

0
457

Lancés par la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) depuis plusieurs mois, les travaux de rénovation de la voie ferrée gabonaise évoluent bien. Au total, 150 km de linéaires ont déjà été rénovés sur les 648 km du linéaire Owendo-Franceville. 15,3 km de chemin de fer ont pu être réhabilités cette année. 5,2 km ont été rénovés lors du premier trimestre de 2021 et 10,1 km au cours du second trimestre. 

Afin d’accélérer l’exécution de cet important chantier, la SETRAG a mené plusieurs actions. L’exploitant de voie ferrée a installé plusieurs outils high-tech sophistiqués. Ces outils permettent aux experts de déterminer aisément et rapidement les zones prioritaires à rénover et sécuriser. Pour assurer un usage optimal des nouveaux outils, la société a mis en place un programme de formation de ses agents. 

L’objectif de ce projet de rénovation du chemin de fer est d’assurer la sécurité des populations. Au cours du second trimestre de cette année, 3 déraillements de trains ont été enregistrés. Le rendement de la Setrag a également connu une baisse de 18 % de productivité dans la même période. 

La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) et le gouvernement gabonais ont déjà signé deux avenants. L’avenant 2 du PRN qui complète l’avenant 1 a été signé en juin dernier. Il sera financé à hauteur de 126 milliards de FCFA par les deux parties. 

La Setrag contribuera à hauteur de 42 milliards. L’État gabonais contribuera à hauteur de 84 milliards de FCFA. L’ambition du gouvernement gabonais est d’assurer la sécurité et d’améliorer les conditions de vie des populations. 

Leave a reply