Sida: Le Gabon rejoint la plateforme Wambo pour se prémunir contre les pénuries en ARV

Le Gabon rejoint la plateforme internationale Wambo et met ainsi un terme à ses pénuries en antirétroviraux.
0
78

L’idée avait été évoquée entre le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka et son hôte le Dr Françoise Ndayishimiye, directrice pays de l’Onusida lors d’une précédente audience. Ce 25 août, alors qu’elle était venue faire ses adieux au Premier ministre Gabonais, la directrice de Onusida a annoncé que  « Le Gabon vient d’être heureusement enregistré sur une plateforme internationale qui va lui permettre d’importer ses médicaments à moindre coût ».

Le pays qui supporte son programme de lutte contre le sida sur son propre budget avait récemment été confronté à une pénurie d’antirétroviraux due à des difficultés d’approvisionnement sur le marché international, mais aussi à des fautes de gestions dénoncées par le ministre de le Santé, Guy Patrick Obiang.

Créée en 2016 et soutenu par le Fond mondial de lutte contre le Sida, Wambo.org s’engage à accompagner les gouvernements dans la chaine de commande publique en matière de santé. Sur le départ, le Dr Françoise Ndayishimiye s’est dit optimiste sur le Gabon qu’elle quitte après 5 ans.

 

 

Leave a reply