Société : Le gouvernement va céder les terrains inexploités par les promoteurs immobiliers aux populations défavorisées

0
295

L’annonce a été faite par DG de l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (Anuttc) mercredi dernier. L’État gabonais prévoit de « de réorganiser la distribution des terres aux populations notamment les plus défavorisées », apprend-on.

Seront cédés à ces populations, les titres fonciers qui avaient été cédés aux aménageurs privés par l’État depuis 2011. Ces terres avaient été octroyées à ces opérateurs pour réaliser sur fonds propres, des lotissements. L’initiative entrait dans le cadre de la mise en œuvre du projet de construction de 5 000 logements. Plusieurs années plus tard, ces opérateurs n’ont pas réussi à atteindre les objectifs fixés.

« Le constat qui se dégage est que les terrains cédés à ces promoteurs immobiliers privés font plutôt l’objet de spéculation », explique Dexter Ilbert Meye M’Obiang. Les promoteurs immobiliers avaient l’engagement de produire des études validées par l’Anuttc. Ils devaient également obtenir les autorisations de lotir et les permis de construire nécessaires pour les travaux. Aucun d’eux ne s’est mis en règle malgré l’ordonnance du Chef d’Etat en janvier dernier.

Suite à ce constat, les autorités gouvernementales ont décidé de leur retirer les terrains au profit des populations défavorisées. L’opération de mutation au profit de la République gabonaise a démarré depuis le 27 mai dernier.

Leave a reply