Transport aérien : l’application de la « redevance passager » annulée jusqu’à nouvel ordre

0
477

La « redevance passager » n’est plus entrée en vigueur hier comme prévu. Pour le moment, les passagers des vols commerciaux (toute classe comprise) ne devront plus payer cette taxe instaurée sur les billets d’avion. Son application a été annulée jusqu’à nouvel ordre. C’est ce qu’indique un récent communiqué du directeur général des impôts, Gabin Otha Ndoumba. « Par conséquent, les dispositions prévues par le communiqué du 16 juillet 2021 sont annulées », apprend-on.

Selon l’autorité, l’entrée en vigueur de cette obligation fiscale a été reportée, car les modalités de son application ne sont pas encore claires. Des discussions sont actuellement en cours entre différentes parties pour les définir. « Un communiqué ultérieur sera publié en temps opportun, pour informer les différents opérateurs économiques de la date définitive arrêtée pour le début de la levée de cette contribution », informe Gabin Otha Ndoumba.

L’entrée en vigueur de la redevance passager impactera les prix des billets d’avion. Cette taxe est fixée à 32 797 FCFA pour les passagers de la classe économique des vols de moins de 2 heures. Les passagers des classes affaires paieront 39 357 FCFA ; et ceux de la première classe, 65 596 FCFA. En ce qui concerne les vols de plus de 2 heures, la classe économique paiera 26 239 FCFA ; la classe affaires, 32 798 CFA ; et la première classe, 42 638 FCFA supplémentaires.

À travers cette réforme, l’État gabonais entend financer une partie du projet de réaménagement de l’aéroport de Libreville. La décision a été prise par le gouvernement le 27 avril dernier.

Leave a reply