Travaux routiers : Des chantiers redémarrés grâce à Noureddin Bongo Valentin

0
256

Noureddin Bongo Valentin n’occupe plus le poste de Coordinateur général des affaires présidentielles du Gabon. Il a été relevé de ses fonctions suite à un remaniement stratégique effectué par le Chef d’État. Dans une lettre ouverte adressée à Ali Bongo Ondimba, l’ex CGAP a dressé le bilan de ses 21 mois d’exercice.

Au cours de cette période, Noureddin Bongo Valentin et son équipe ont réussi à obtenir de remarquables résultats. « Le pilotage renforcé autour des 34 programmes du Plan d’Accélération de la Transformation a contribué à accélérer la mobilisation et le déploiement des ressources sur certains projets prioritaires », indique-t-il. Bloqués depuis un moment malgré qu’ils aient été financés, certains travaux routiers ont enfin redémarré. Ces retards étaient dus à des contraintes de tous genres. Il s’agit de contraintes « de mobilisation des ressources, à la nécessité de finaliser les études de faisabilité et aux contraintes logistiques pour l’importation du matériel », apprend-on.

Parmi les chantiers relancés figurent les travaux de renouvellement de la Route Nationale 1. Cette voie relie Libreville à l’intérieur du pays. Le chantier a redémarré en août dernier et est prévu pour être livré d’ici 2023. Le pilotage a également favorisé le lancement de quelques travaux de secondaires et principales à Libreville, Port-Gentil, Moanda et Fougamou. D’après l’ancien CGAP, lesdits chantiers sont suivis de très près. Ils sont « rigoureusement suivis par des missions de contrôle qui s’assurent du strict respect du cahier des charges et des délais par les entreprises. », assure-t-il.

Les travaux de constructions de passerelles à côté des deux principaux établissements secondaires du Gabon sont déjà lancés. Le bassin versant de Nzeng-Ayong a pu être construit. Autant d’actions qui attestent que le CGAP a réalisé un bilan positif à son poste. « Nous croyons pouvoir dire aujourd’hui, avec humilité et lucidité, que le contrat a été rempli », a déclaré Noureddin Bongo Valentin.

Leave a reply