Trois ressortissants ouest-africains accusés de détention de pointes d’ivoire

0
211

Brahim Diallo, Karime Bengali et Camara Abdoulaye, deux Maliens et un Guinéen ont été arrêtés par les agents de la police judiciaire (PJ) de Bitam le 10 février dernier. Les trois ressortissants ouest-africain avaient en leur possession plusieurs pointes d’ivoire.

Malgré l’interdiction de détention et de vente de ces produits issus de la faune, sur le territoire gabonais, les cas de récidives sont nombreux. Bon nombre de commerçants pratiquent cette activité informelle dans le but de se faire beaucoup d’argent.

Brahim, Karime et Camara ont été interceptés pendant qu’ils s’apprêtaient à effectuer leur transaction. En réalité, les trois terroristes fauniques avaient sur eux deux pointes d’éléphants d’une valeur totale de 2 millions de FCFA. Le kilogramme d’ivoire est négocié à 100 000 FCFA.

Ce sont les riverains qui ont donné plus tôt, leur signalement à la police pour vérifier leur identité, car ils nétaient pas reconnus comme étant du milieu.

L’article 388 du Code pénal prévoit une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement pour cette infraction.

Leave a reply