Un ancien entraîneur gabonais accusé de plusieurs viols sur garçons mineurs

0
469

Un ancien entraîneur gabonais nommé Patrick Assoumou Ayi alias Capello est accusé d’abus sexuels sur des jeunes garçons. L’information a été dévoilée dans le journal britannique The Guardian. Le journaliste nommé Romain Molina a recueilli plusieurs témoignages auprès des présumées victimes de l’ancien coach.

Ce dernier détecte généralement les jeunes talents du football gabonais. Il a dirigé plusieurs clubs et académies de foot. Parmi celles-ci, figure l’Académie Club LBV. Plusieurs anciens joueurs de cette structure accusent Capello de les avoir régulièrement violés. Il les aurait aussi prêtés à d’autres dirigeants. Ces accusations n’ont pas été portées à l’oreille des autorités gabonaises parce que les victimes disent avoir « peur ». D’autant plus que le coach les obligeait parfois à passer à l’acte avec lui pour passer en équipe nationale des moins de 17 ans.

Les viols ont souvent eu lieu dans la maison du coach. Des révélations du genre avaient été faites dans une vidéo par l’ancien international gabonais, Nzigou Shiva Star. Le président de la Ligue, Pierre Alain Mounguengui avait annoncé qu’une enquête a été ouverte. Les résultats de cette dernière sont toujours attendus. Capello quant à lui, ne fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire pour l’instant. 

Leave a reply