Un comité pour accélérer la transformation du secteur touristique gabonais

0
245

Le gouvernement vient d’installer une commission d’élaboration et de validation des textes d’application du projet de loi portant règlementation du tourisme gabonais. L’objectif de cette commission est de réviser le corpus juridique du secteur conformément à la loi récemment votée par Parlement. Ce texte sera promulguée prochainement par le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.

Selon le ministre du Tourisme, Pascal Houangni Ambouroue, cette loi permettra «la catégorisation des activités et le suivi périodique des opérateurs économiques par l’émission des titres administratifs, la mise en place d’une commission de classement des hôtels et d’homologation des projets touristique et hôteliers pour répondre aux standards internationaux ».

D’après la Direction Générale de l’Économie et de la Politique Fiscale (DGEPF), le tourisme a contribué pour 4% au produit intérieur brut (PIB) en 2019 en générant 229 milliards de FCFA. En revanche, l’effet néfaste de la crise du Covid-19 fera reculer la part du secteur dans l’économie nationale en 2020. En effet, le chiffre d’affaires du tourisme aurait chuté de 80% l’an dernier, révèle Jocelyne Halajko, présidente du Club de Tourisme de Libreville.

Cette révision juridique permettra donc d’accélérer le redressement du tourisme plombé par la crise sanitaire actuelle. Le budget prévisionnel du gouvernement attribué aux travaux de relance de ce secteur est de 8,15 milliards de FCFA.

Leave a reply