Un homme condamné pour violences physiques et psychologiques sur sa femme

0
179
Violence-conj

Un ressortissant malien dénommé Sacko Abdoulaye vient d’écoper de 2 mois d’emprisonnement, dont un avec sursis et d’une amende de 50 mille francs CFA. Il est accusé des faits de violences physiques et psychologiques sur la personne de Aïcha Sacko, son épouse.

Les faits se sont déroulés le 27 septembre dernier à Sindara. Accusant son épouse de sorcière, Sacko Abdoulaye a porté la main sur elle. Il reproche à cette dernière de ne plus l’écouter depuis plusieurs mois. Aïcha Sacko, quant à elle, se plaint plutôt des conditions de vie médiocres dans lesquelles ils vivent.

Interrogé lors de l’audience, l’accusé a reconnu avoir frappé sa femme parce qu’elle aurait un « mauvais comportement« . Selon le procureur de la République, ces actes sont graves et sévèrement punis au Gabon. Conformément à l’article 230  du 15 septembre et la loi 006/21, le mis en cause a été condamné à 2 mois d’incarcération dont un avec sursis ainsi qu’à une amende de 50000 francs CFA.

Sur place, Aïcha Sacko a demandé le divorce. « Je n’en peux plus, qu’il me libère « , a-t-elle déclaré en confiant qu’elle n’éprouve plus rien pour son époux.

Leave a reply