Un important stock de produits pharmaceutiques prohibés saisi à Bitam

0
126

Une importante cargaison de produits pharmaceutiques prohibés a été récemment saisie par le bureau central des douanes de Bitam. Provenant de Yaoundé au Cameroun, la marchandise était stockée à bord d’un camion en direction de Libreville.

D’après certaines sources, la voiture de type FTR rouge, immatriculé AY-739-AA a traversé sans problème la frontière jeudi dernier. Elle est enregistrée au nom de la société « Établissement Feukou« , basée à Libreville, apprend-on. Sur son trajet, le véhicule a marqué un arrêt au check-point du bureau central des douanes de Bitam. Seuls deux passagers se trouvaient à bord. Il s’agit du chauffeur gabonais Obiang Obiang Brice et d’un Camerounais dénommé Tamoudih Ernest.

Lors de la fouille, les agents de la douane y ont retrouvé 50 000 plaquettes de Diazépam, 100 boîtes d’aphrodisiaques estampillés « Super appétit », 60 boîtes de Loveferm, 7 boîtes de Dilipram, 100 boîtes d’Azithromycine 500, 10 boîtes de Doxicilines Tablet, 4 boîtes de Calcid-denk. Tous ces produits ont été illégalement importés au Gabon.

La direction régionale de Santé nord, point focal du ministère de la Santé dans la province du Woleu-Ntem, et le chef de l’antenne de la Police judiciaire (PJ) de Bitam ont immédiatement été informés. Mis aux arrêts, les passagers du véhicule affirment ignorer ce que contenait la cargaison. Ils auraient simplement été payés pour la transporter à Libreville. Les mis en cause ont déjà été présentés au procureur d’Oyem.

Leave a reply