Universités d’Etat : Les recrutements directs des enseignants désormais suspendus

0
424

Le gouvernement gabonais vient d’interdire les recrutements directs des enseignants dans les universités d’Etat. L’annonce a été faite par le ministère de l’Enseignement supérieur le 20 mai dernier.

Désormais, les établissements doivent faire l’inventaire de leurs besoins de recrutements sur une période de trois ans. Ces besoins seront ensuite transmis au secrétariat général du ministère de l’Enseignement supérieur pour examen.

La première période d’application de la mesure va de 2022 à 2024. Les universités publiques du Gabon ont jusqu’au 5 juin pour exprimer leurs besoins. « Les besoins de recrutement doivent parvenir au secrétariat général du ministère de l’Enseignement supérieur au plus tard le 5 juin 2021 », apprend-on. Selon un communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur, aucun dossier ne doit accompagner les besoins de recrutements. En outre, les établissements doivent préciser les priorités de besoins par années.

La loi de Finances 2021 prévoit le recrutement de 2187 nouveaux agents pour le compte du ministère de l’Éducation. Soit une masse salariale en hausse de 8,9 milliards de FCFA.

L’initiative s’inscrit en droite ligne de la concrétisation de l’ambition du Gabon de réduire l’ensemble de ses recrutements. En effet, réduire les recrutements dans tous les secteurs permettra de maîtriser la masse salariale du pays.

 

Leave a reply