Vers la création d’un Comité pour gérer rationnellement les ARV au Gabon

0
112
medicaments-contre-sida

Le gouvernement gabonais envisage de créer un Comité pour la gestion efficace et rationnelle des antirétroviraux (ARV). Le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, s’est entretenu dans ce cadre, avec l’ensemble des prescripteurs des Centres de traitement ambulatoire (CTA). Le directeur général de la prévention du Sida (DGPS) et le directeur du programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH-SIDA (PLIST), étaient également présents.

L’ambition de l’autorité gouvernementale est de mettre en place une stratégie pour que les ARV soient mieux gérés dans les différents CTA. Cela permettra de remédier à la rupture de stock et aux destructions de médicaments observées chaque année dans le pays.

Guy Patrick Obiang Ndong a ainsi ordonné au PLIST de recommencer les missions de suivi-évaluation sur la gestion des stocks d’ARV dans les CTA. L’institution a aussi été instruite pour veiller à la conformité des différentes files actives dans ces structures. Un comité d’experts sera par ailleurs instauré afin de statuer sur les protocoles thérapeutiques et les stocks d’ARV disponibles dans chaque structure, apprend-on.

Cette séance de travail intervient quelques jours après que le Gabon ait réceptionné une première livraison d’antirétroviraux. Une seconde commande a déjà été lancée et sera livrée en août prochain.

Leave a reply